ACTU CULTURE INSOLITE MODE VOYAGE FOOD LIFESTYLE SPORT Mentions légales (0)

Ce boucher lyonnais offre des steaks hachés aux enfants pour protester contre le 'menu sans viande'

 1184  |   Par Dulourd

Depuis plusieurs jours, plusieurs membres du gouvernement se déchaînent contre Grégory Doucet, le maire écologiste de Lyon, au sujet du 'menu unique sans viande servi provisoirement dans les cantines scolaires de la ville'.

Pour protester contre ce menu sans viande, un boucher lyonnais a décidé de donner des steaks hachés à tous les enfants qui viennent dans sa boutique.

Un steak haché pour chaque enfant'On a vu que la viande avait été retiré des cantines, on essaie de faire ce qu'on peut pour aider. Il y a certains enfants qui n'ont pas forcément les moyens d'en manger une fois par semaine donc on essaye de donner un coup de pouce' explique Maxime Falgère, le gérant de la boucherie. En tout, ce sont 1000 steaks hachés qui vont être donnés aux écoliers.

1614243638-1.jpg

Ainsi, il souhaite soutenir la fillière bovine. 'Je pense qu'on a un savoir-faire important, on est dans la ville de la gastronomie, je pense que les enfants peuvent décider s'ils veulent manger de la viande ou non' explique le boucher.

1614243639-3.jpg

Le fait d'imposer un menu sans viande dans les écoles n'est pas très apprécié par les parents. 'Ma fille est scolarisée dans l'école à côté, je m'interrogeais justement pourquoi elle ne mangeait plus de viande. Je ne trouve pas ça normal et ça m'inquiète' explique une mère de famille. Et visiblement, il n'y a pas seulement les parents qui s'y opposent !

Dimanche, le ministre de l'Agriculture, Julien Denormandie, a annoncé qu'il saisissait le préfet du Rhône pour faire annuler cette mesure. 'Donnons-leur simplement ce dont ils ont besoin pour bien grandir. La viande en fait partie',écrivait-il sur Twitter.

Les enfants ont-ils besoin de viande pour bien grandir ?

Selon le Programme national nutrition santé (PNNS), pour un enfant de 4-5 ans, une portion de 50 g par jour de viande ou de poisson suffit, ce qui équivaut à un œuf, une tranche fine de jambon ou une tranche de blanc de poulet. Pour un enfant de 12 ans ou un adolescent, la portion est doublée, soit 100 g par jour de viande, de poisson ou deux œufs.

'Les enfants ont beaucoup moins de besoin en protéines que les adultes. Consommer en trop grande quantité, cela favorise l'obésité', détaille Nadine Ker Amel, nutritionniste et diététicienne.

En France, sur proposition de la Convention citoyenne pour le climat (CCC), une option végétarienne sera proposée tous les jours à titre expérimental pendant deux ans dans les cantines scolaires.

Avez-vous aimé cet article ?

Comment choisir son mandataire auto dans le cadre d'une reprise auto ?

Randonnée en montagne : comment bien vous protéger ?

Côte d'Ivoire : comment bien préparer son voyage ?

© 2022 - dulourd.com - CGU