ACTU CULTURE INSOLITE MODE VOYAGE FOOD LIFESTYLE SPORT Mentions légales (0)

Ce chauffeur Uber s'est fait agresser par des passagères ne voulant pas porter de masque

 684  |   Par Dulourd

Un chauffeur d'Uber à San Francisco qui a été agressé par une passagère non masquée s'est exprimé sur l'incident, disant qu'il a été attaqué après avoir demandé à la femme de sortir du véhicule et raillé en raison de sa race et de son travail.

La vidéo de l'incident est devenue virale, ce qui a donné lieu à une enquête de police et à une vague de soutien pour le conducteur, Subhakar Khadka.

Des abus qui passent souvent inaperçus

M. Khadka se décrit comme une personne privée qui souhaite simplement travailler et subvenir aux besoins de sa famille à l'étranger. Et même si la reconnaissance qu'il reçoit est écrasante, il est heureux d'avoir des preuves vidéo d'abus qui passent souvent inaperçus.

Dans un témoignage à visage découvert, Subhakar Khadka confie que les jeunes femmes après avoir une première fois refusé de descendre du véhicule se sont finalement décidées à sortir mais seulement après l'avoir gazé de spray au poivre.

La vidéo montre que Khadka se fait réprimander et cracher dessus par l'une des femmes, qui se trouvait sur le siège arrière de sa voiture sans masque.

'Il n'y a pas que les gens dans les Ubers, il y a aussi les gens qui travaillent dans les stations-service. Des gens du monde entier me contactent pour me dire qu'ils ont vécu et signalé ce type de comportement, mais en raison du manque de preuves, cela ne va nulle part et les gens apprennent à vivre avec' a déclaré Khadka.

Masque obligatoire

M. Khadka a déclaré avoir pris les trois femmes en charge dimanche en début d'après-midi. Il a déclaré que la femme assise sur le siège du milieu ne portait pas de masque, malgré la politique d'Uber selon laquelle les passagers doivent prouver que tout le monde porte un masque avant de confirmer leur trajet.

Khadka a commencé à partir, mais lorsqu'il a remarqué que la femme n'était pas masquée, il leur a rappelé la politique et s'est arrêté. Les femmes lui ont demandé s'il avait un masque supplémentaire. Khadka leur a répondu que non, et il a déclaré que c'est à ce moment-là que les choses ont commencé à se gâter.

'Elles ont essayé de faire croire que c'était ma faute, même si elles ont commandé Uber sans masque' a déclaré Khadka. 'La fille qui m'a agressé a commencé à me narguer et à me demander comment je pouvais arrêter une voiture au milieu de nulle part, mais nous étions à un demi-pâté de maisons de l'endroit où je les ai pris en charge'.

Khadka a déclaré qu'il s'est ensuite arrêté dans une station-service pour que la cavalière puisse acheter un masque. Pendant qu'elle était dans le magasin, les deux autres passagers auraient commencé un barrage de menaces et d'insultes violentes.

La police de San Francisco a déclaré qu'elle enquêtait sur l'incident. Suite à la publication de cette vidéo, la société Uber a décidé de bannir les jeunes femmes à vie, pour le moment aucune action judiciaire n'a été mis en place.

Avez-vous aimé cet article ?

Dimanche 29 Mai 2022 : Trouver le cadeau utile et joli

Il imagine les candidats à la présidentielle en tant que chats

Pourquoi le marbre est la pierre du deuil ?

© 2022 - dulourd.com - CGU