ACTU CULTURE INSOLITE MODE VOYAGE FOOD LIFESTYLE SPORT Mentions légales (1)

Certains médecins remarquent que le vaccin Pfizer serait parfois mal administré

 144  |   Par Dulourd

La vaccination est en cours en France, et depuis quelques jours, de nombreuses vidéos et photos circulent sur les réseaux sociaux, certaines d'entre elles montrant des soignants qui ne suivraient pas exactement les recommandations pour administrer une dose au patient.

En effet, on peut voir des médecins piquant les patients avec une aiguille inclinée et en réalisant un pli avec la peau, une technique utilisée pour des injections sous-cutanées, ce qui n'est pas le cas pour le vaccin Pfizer qui doit être injecté en intramusculaire comme le précise le guide d'utilisation fourni avec le vaccin. Et toujours au vu des images publiées, certaines aiguilles utilisées ne seraient pas adaptées à une piqûre intramusculaire.

Autre erreur observée encore : certains soignants ont secoué ou tapoté la seringue pour retirer les bulles d'air, geste très courant dans l'administration de vaccin. Mais il est pourtant précisé dans les deux notices que le vaccin Covid ne doit pas être secoué, car les molécules qui le composent y sont sensibles.

Des erreurs qui altèrent l'efficacité du vaccin ?

Gériatre, Lauren Fignon a déclaré : 'La recommandation tient du fait que les tests ont été faits en intramusculaire. Rien ne dit qu'administrer le vaccin en sous-cutané nuit à son efficacité'. Il insiste néanmoins sur l'importance de communiquer toutes les informations et les directives concernant le vaccin aux équipes de santé françaises. 'Il faut être vigilant que tous les professionnels soient prévenus des précautions à prendre dans la manipulation du vaccin' poursuit-il.

L'étudiant en droit David MacMillan se promenait dans une épicerie Giant à Washington vendredi soir lorsque une pharmacienne de supermarché, constatant qu'il lui restait deux doses de vaccin qui allaient périmer, a proposé à l'étudiant et à un ami de leur administrer.

'Elle s'est tournée vers nous et nous a dit : 'Hé, j'ai deux doses du vaccin et je vais devoir les jeter si je ne les administre pas à quelqu'un. On ferme dans 10 minutes. Vous voulez le vaccin Moderna ?' raconte l'étudiant.

Qui dirait non ? Ainsi, MacMillan et son ami ont chacun reçu la première dose du vaccin. Maintenant, ils devraient tous deux recevoir la deuxième dose dans quelques semaines.

Et oui, cela pourrait théoriquement vous arriver à vous aussi. Une fois décongelées, les doses de vaccin ne durent que quelques heures avant d'expirer. Le département de la santé du district ne veut pas que des doses soient gaspillées.

Saluant la pharmacienne comme une 'héroïne', l'étudiant en a profité pour faire une vidéo sur TikTok. 'C'est important, quand il y a autant de désinformation diffusée partout, que les gens puissent voir que c'est une bonne chose, que c'est une chose positive. On devrait être enthousiastes à l'idée de pouvoir combattre la pandémie' déclare-t-il. Sa vidéo a déjà été visionnée plus de 737 000 fois.

'Le vaccin de Moderna est précieux et sauve des vies, et nous sommes heureux de ne pas l'avoir gaspillé et de leur avoir donné une dose à chacun' a commenté la chaîne de supermarchés Giant.

Selon les Centres de contrôle et de prévention des maladies (CDC), plus de 4,5 millions de personnes ont reçu la première dose d'un des vaccins contre le Covid-19 aux Etats-Unis. Seuls les vaccins conçus par Pfizer-BioNTech et Moderna sont autorisés dans le pays à ce jour.

Avez-vous aimé cet article ?

L'iconique bagage féminin ou le sac Lacoste Femme

Les formalités pour partir vivre à l'étranger

6 raisons de voyager en Europe en train de nuit

© 2022 - dulourd.com - CGU