ACTU CULTURE INSOLITE MODE VOYAGE FOOD LIFESTYLE SPORT Mentions légales (0)

Ces panneaux vus dans plusieurs Monoprix dénoncent les décisions gouvernementales

 1828  |   Par Dulourd

Les personnes qui se sont rendues dans certains Monoprix ces derniers jours ont pu découvrir des panneaux publicitaires dénonçant les décisions gouvernementales actuelles.

Vous le savez, depuis début novembre, les grandes surfaces n'ont plus le droit de vendre des produits non essentiels comme le maquillage, les vêtements, les livres/magazines, et bien d'autres choses encore.

'Si les biberons n'étaient pas nécessaires, il fallait nous avertir de ne pas faire de bébés pendant le premier confinement', 'Une commission venant de conclure que l'eau ça mouille, nous avons finalement le droit de vous vendre des parapluies', 'Les vêtements pour enfants jusqu'à 3 ans sont à nouveau essentiels. Les autres sont priés d'arrêter de grandir' peut-on lire dans les magasins Monoprix.

Conçue avec l'agence de publicité DDBParis et lancée vendredi dernier, la campagne de l'enseigne de Casino ironise sur les choix du gouvernement entre les produits jugés 'essentiels' et ceux qui ne le sont pas. Il faut avouer que dans tout ce chaos (quel beau résumé de 2020), les décisions gouvernementales sont parfois dures à comprendre. Et on soupçonne certains lobbys d'être plus influents que d'autres.. Mais, ironie de l'histoire, le lobby des supermarchés n'est pas le moins influent !

1606227880-5.jpg
1606227880-4.jpg
1606228824-mesures.jpg
1606227880-3.jpg
1606227881-2.jpg
1606227881-1.jpg

Le géant américain Amazon a également été visé par la campagne, notamment en référence aux 'Amazon lockers' (casier réservés à Amazon où les clients qui le souhaitent peuvent recevoir leurs colis) où les magasins ont affiché : 'On n'avait pas trop envie de recevoir ici ce que nous n'avons plus le droit de vendre'

1606227879-6.jpg

Des petites phrases qui ont provoqué de nombreuses réactions sur les réseaux sociaux :

'Excellente campagne, pleine d'humour, d'à propos et de clairvoyance, le tacle à Amazon étant en ce cas bienvenu, logique et surtout hyper justifié', 'Ça fait évidemment sourire mais cela interroge également sur leurs sens des responsabilités. Se ranger du côté de ceux qui veulent saper toute autorité, est-ce nécessaire ? Restons unis même dans l'absurdité car l'enjeu est ailleurs', 'C'est lamentable de la part de la grande distribution. Quand on raille une politique sanitaire en pleine pandémie, alors que l'objectif est de sauver des vies, les railleurs de ce genre, y compris les journalistes qui les juges 'brillants' sont juste navrants' peut-on lire dans les commentaires sous les photos des panneaux en question.

Face à l'ampleur que sa campagne prenait, Monoprix a réagi :

'Le groupe a voulu apporter un peu de légèreté et d'humour dans cette période morose en faisant sourire ses clients, en écho à ce qu'ils peuvent parfois ressentir. Ces traits d'esprit ne constituent en aucun cas une volonté de critiquer les décisions gouvernementales que nous appliquons scrupuleusement. Ce ton et cet humour ont toujours fait partie de l'ADN de Monoprix'

Avez-vous aimé cet article ?

Dimanche 29 Mai 2022 : Trouver le cadeau utile et joli

Paysages époustouflants, eaux cristallines, la France à de nombreuses cordes à son arc

L'iconique bagage féminin ou le sac Lacoste Femme

© 2022 - dulourd.com - CGU