ACTU CULTURE INSOLITE MODE VOYAGE FOOD LIFESTYLE SPORT Mentions légales (0)

Ces scientifiques désirent envoyer du sperme sur la Lune

 259  |   Par Dulourd

Si jamais une énorme catastrophe surviendrait sur Terre, des scientifiques envisagent d'envoyer du sperme et des semences d'espèces animales et végétales sur la Lune afin de sauvegarder l'humanité.

En effet, les scientifiques de l'université de l'Arizona (Etats-Unis) souhaitent mettre à l'abri les semences des 6,7 millions d'espèces animales et végétales peuplant notre planète.

Une 'Arche de Noé' lunaire

Les chercheurs ont expliqué que les tunnels de lave naturellement présents sur la Lune et découverts en 2013 constituaient un site parfait de stockage. Comme ces tunnels ont été extrêmement bien conservés pendant 4 milliards d’années, les scientifiques estiment que les échantillons seront également en parfait état.

Les ingénieurs installeraient donc une sorte d'Arche de Noé dans le réseau de tunnels souterrains de lave de la Lune pour y stocker les semences des 6,7 millions d'espèces animales et végétales.

1615900247-sperm moon.jpg

250 lancements nécessaires

Ainsi, des graines, des spores, des spermatozoïdes et oeufs cryogéniquement congelés seraient envoyés sur la Lune, ce qui nécessiterait pas moins de 250 lancements pour transporter cinquante échantillons de chacune des millions d'espèces.

Les experts américains ont indiqué vouloir conserver les échantillons à une température maximale de -180 °C dans un état de cryocongélation.

Ce projet serait 'une assurance vie globale et moderne' alimentée en énergie par plusieurs panneaux solaires installés sur la Lune et la structure serait équipée de plusieurs ascenseurs et monte-charges.

Une réserve en Arctique

Il existe déjà une chambre forte en Arctique, où est stockée une réserve mondiale de semences (Svalbard Global Seed Vault), sur une île norvégienne depuis 2006. Mais à cause du réchauffement climatique, la montée des températures sur le continent menace malheureusement cette construction creusée dans le flanc d'une montagne, à 120 mètres de profondeur.

Des mesures de prévention ont d'ores et déjà été adoptées. La société de construction Statsbygg a retiré l'équipement électrique à l'entrée, source de chaleur. Des murs imperméables à l'intérieur et des fossés à l'extérieur pour canaliser l'eau vont être construits.

Avez-vous aimé cet article ?

Baume à barbe : de quoi a vraiment besoin votre peau ?

Paysages époustouflants, eaux cristallines, la France à de nombreuses cordes à son arc

Pourquoi le marbre est la pierre du deuil ?

© 2022 - dulourd.com - CGU