ACTU CULTURE INSOLITE MODE VOYAGE FOOD LIFESTYLE SPORT Mentions légales (0)

Cette femme nous montre son quotidien avec quatre doigts sur chaque main et une jambe en moins

 1047  |   Par Dulourd

Alyssa Cleland, 23 ans, est née avec l'ectrodactylie, une maladie qui a empêché ses mains de se développer correctement, de sorte qu'Alyssa n'a que quatre doigts sur chaque main.

Plus tard, à l'âge de quatre ans, Alyssa a également été amputée de la jambe droite en raison d'une rare maladie, l'hémimélie paraxiale du tibia, qui a empêché le développement de son tibia droit.

Alyssa ne leur a pas permis de lui dicter sa vie. En effet, grâce au port de prothèses, la jeune femme basée à Dallas, aux États-Unis, est désormais para-dressagiste et se rend régulièrement sur TikTok pour partager certains aspects de sa vie et sensibiliser le public.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Alyssa (@alcequine)

'J'ai l'impression que l'ectrodactylie n'a pas trop affecté ma vie, j'ai pu m'y adapter. Elles ne causent pas de douleur ni de problèmes et je crois que mes mains sont uniques.'

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Alyssa (@alcequine)

La jeune femme a été abandonnée à la naissance dans une petite ville d'Ukraine. L'athlète a passé la première année de sa vie dans un hôpital et ne devait pas vivre beaucoup plus longtemps. À l'âge de quatre ans, elle a été adoptée par ses parents américains et s'est fait amputer la jambe au-dessus du genou afin de pouvoir utiliser une prothèse pour marcher.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Alyssa (@alcequine)

Alyssa a grandi dans le sud de la Californie avec sa famille adoptive et a défié les attentes en devenant une athlète impressionnante. Elle a fait des triathlons, joué au football, au baseball et au volleyball, et s'est passionnée pour l'équitation.

'J'ai commencé l'équitation à l'âge de dix ans, mais cela s'est avéré très difficile car de nombreux centres ne me permettaient pas de monter à cheval car ils considéraient ma jambe comme un handicap' a-t-elle confié.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Alyssa (@alcequine)

Elle a joué au volley-ball pendant tout le collège et le lycée. En 2015, elle a déménagé en Oklahoma pour rejoindre l'équipe paralympique de volley-ball assis, mais elle aimait toujours l'équitation et la pratiquait chaque fois qu'elle le pouvait.

Alyssa a finalement quitté l'équipe pour poursuivre ses rêves équestres et s'est installée au Texas pour s'entraîner à plein temps comme cavalière de para-dressage dans le but de participer aux Jeux paralympiques de 2024.

Avez-vous aimé cet article ?

Quel est l’intérêt d’une assurance auto ?

Baume à barbe : de quoi a vraiment besoin votre peau ?

Paysages époustouflants, eaux cristallines, la France à de nombreuses cordes à son arc

© 2022 - dulourd.com - CGU