ACTU CULTURE INSOLITE MODE VOYAGE FOOD LIFESTYLE SPORT Mentions légales (0)

Comment motoriser un volet roulant ?

Par Dulourd

Les volets roulants offrent un confort optimal aux usagers. En effet, oubliez la sangle ou la manivelle puisque vous n'aurez qu'à appuyer sur une touche pour ouvrir ou refermer vos volets roulants. Outre le confort prodigué par un pilotage à distance des volets, vous êtes plus rassurés concernant la sécurité de votre domicile. Mais saviez-vous que les volets roulants motorisés permettent de faire des économies d'énergie ?

Volets roulants : quelle motorisation choisir ?

La présence de volets aux portes et aux fenêtres est un gage de confort, de protection et d'économie d'énergie. Bien évidemment, vous trouverez des volets qui s'ouvrent et qui se referment manuellement, mais concentrons-nous sur les versions motorisées qui se révèlent plus ergonomiques.

Comme la motorisation sera souvent sollicitée pendant la journée, mieux vaut se focaliser sur des moteurs de qualité pour son volet roulant pour éviter les mauvaises surprises. En optant pour une motorisation performante, vous éviter les problèmes de fonctionnement sur le long terme. Mieux encore, vous n'aurez pas besoin de faire appel à un réparateur au moindre accroc. Ainsi, le choix de la motorisation du volet roulant repose sur plusieurs critères.

1619422307-img-motoriser-roulant-comment.jpg

Le type de coffre

Si vous avez prévu d'intégrer une motorisation à un volet roulant, il s'avère essentiel de mesurer le coffre. Votre objectif : trouver une motorisation compatible aux dimensions de ce support. Attention, le démontage d'un bloc intégré à la fenêtre ou à la porte requiert un certain niveau d'expertise.

La traction

Si vous deviez choisir une motorisation pour votre volet roulant, ne négligez jamais la force de traction. En effet, le moteur doit pouvoir soulever une charge maximum prédéfinie dans la fiche technique ou dans une notice. Ainsi, la charge maximum soulevée par le moteur d'un volet roulant varie de 25 à 100 kilos. Mais comment déterminer le poids des lames ? Pour ce faire, sachez que le poids du PVC est de 5,5kg/m² tandis que l'alu pèse 4,5kg/m².

Le nombre de cycles

La durée de vie du moteur d'un volet roulant dépend du nombre de cycles d'ouverture/fermeture. Comptez notamment sur des motorisations à plus de 13 000 cycles qui restent fonctionnelles durant plus ou moins 6 ans. Évidemment, la qualité du dispositif va de pair avec la durée d'utilisation du moteur pour volet roulant.

La puissance de la motorisation du volet roulant

La puissance d'une motorisation pour volet roulant est exprimée en Nm. Pour garantir le bon fonctionnement de l'ensemble, sachez qu'un moteur de 3 Nm peut soulever jusqu'à 6,5kg de lames. Ne vous inquiétez pas, vous trouverez des modèles plus performants de 6, 10, 16, voire 30 Nm qui peuvent soulever respectivement un volet roulant de 12, 18, 55 et 90 kg. Pour calculer le poids du volet roulant, commencez par mesurer la surface du tablier. Vous multiplierez cette dimension par le poids du matériau qui compose les lames.

Le bruit

Le bruit généré par une motorisation pour volet roulant peut influencer votre choix. L'idéal serait de privilégier les moteurs les plus silencieux. Si cette information n'est pas disponible sur le packaging, demandez conseil auprès du revendeur.

Motorisation pour volet roulant : quel pilotage choisir ?

Une fois posée, la motorisation pour volet roulant se commande de deux manières : avec un interrupteur fixé au mur ou via une télécommande. Pour ceux qui souhaitent profiter d'un confort d'utilisation optimal, il existe des dispositifs visant à domotiser l'ouverture et la fermeture des volets roulants. Par conséquent, il vous suffira d'effleurer l'écran de votre smartphone pour contrôler vos volets roulants à distance. Vous trouverez même des fonctionnalités qui permettent de simuler votre présence. Le but étant de dissuader les éventuelles tentatives de cambriolage.

Ne vous inquiétez pas, l'installation d'un système domotique ne requiert pas de travaux importants. Cette technologie peut être intégrée à un volet roulant filaire, piloté par un interrupteur. L'installateur connectera la domotique aux fils d'alimentation électrique qui se trouvent dans le tableau électrique. Il devra aussi accéder aux fils qui activent la montée et la descente des lames du volet électrique.

Par contre, le process n'est pas aussi simple pour les motorisations contrôlées via une télécommande. Dans ce cas de figure, il faudra passer par la marque de fabrication.

1619422320-motoriser-roulant-comment-volet.jpg

Installation de la motorisation : qui peut le faire ?

À moins d'être un bricoleur aguerri, la pose d'un mécanisme motorisé pour volet roulant doit être réalisée par un installateur professionnel. Dans un premier temps, il détermine la motorisation qui s'adapte à l'installation. S'ensuit la transmission du devis. Si vous l'acceptez, l'expert planifie son intervention ainsi que l'installation du mécanisme motorisé. Il se chargera aussi du paramétrage de l'inverseur filaire ou de la télécommande.

Si besoin, l'installateur prodiguera des conseils sur les réglages de butées et des fins de course. De plus, vous pourrez faire appel à ses services pour remplacer un moteur déjà existant. Sachez que pour cette opération, il faut disposer d'un tube dans lequel se glissera le nouveau moteur. Les bagues ou les couronnes s'avèrent utiles pour bien insérer la motorisation dans le tube. Quant à la roue, elle viendra se loger dans le moteur. Ce dernier pourra ainsi mieux se fixer à l'axe d'enroulement du tablier.

Comment procéder à l'installation ?

Vous avez décidé d'installer le moteur de votre volet roulant ? Surtout, prenez le temps de lire la notice. Une fois que c'est fait, déroulez le volet roulant pour pouvoir accéder facilement au mécanisme intégré dans le coffre. Démontez ensuite la manivelle ainsi que les attaches du tablier. Notez le sens d'enroulement du volet puisque l'axe du moteur suivra la même configuration.

L'étape suivante consistera à enlever le tube d'enroulement avant de démonter les butées d'arrêt. Ces dernières se trouvent en effet à la base du tablier. Vous deviez aussi retirer les supports du mécanisme qui seront remplacés par ceux fournis dans le kit de motorisation. Enfilez ensuite le moteur dans le tube d'enroulement avant d'installer le tout en commençant par l'embout opposé au treuil.

Attention, il convient de dégager le câble d'alimentation avant le verrouillage de l'axe motorisé. Vous rattacherez ensuite le tablier et réaliserez les raccordements indispensables. Réglez les fins de course et vérifiez le bon fonctionnement de l'ensemble.

Pourquoi opter pour des volets roulants électriques ?

Les volants roulants électriques sont très souvent sollicités dans le cadre d'une nouvelle construction ou d'une rénovation. Outre le confort, les volets roulants constituent une véritable protection supplémentaire. Contrairement aux volets roulants manuels, les versions motorisées présentent un grand nombre d'avantages.

En effet, il n'est plus besoin de les manœuvrer avec une sangle ou une manivelle. Bien évidemment, vous n'aurez pas besoin d'ouvrir la fenêtre pour descendre le volet. Quelques clics sur une télécommande suffisent pour activer le mécanisme. Vous trouverez même des mécanismes électriques intelligents qui commandent automatiquement les volets en fonction de vos besoins. L'idée étant de disposer d'un système automatisé, programmable et pourvu de capteurs. De ce fait, les volets roulants s'ouvrent et se referment en fonction du vent, de la pluie ou de l'intensité des rayons du soleil. Vous pouvez même programmer les horaires d'ouverture et de fermeture de vos volets.

Sachez surtout que les stores mués par un moteur électrique résistent mieux aux tentatives d'effraction. Selon les constats, un volet qui résiste une dizaine de minutes suffit pour dissuader les voleurs. Ce laps de temps vous servira pour appeler les secours ou pour enclencher le système d'alarme.

S'il y a bien des logements qui devraient être équipés de volets roulants électriques, on pense évidemment aux habitations occupées par les personnes à mobilité réduite. Elles conservent ainsi leur pleine autonomie tout en profitant d'un confort et d'une sécurité optimale.

Quels sont les différents types de volets roulants ?

Vous avez prévu d'acheter de nouveaux volets roulants et vous voulez les motoriser ? De prime abord, faisons le point sur les différents types de volets roulants.

Les volets roulants tradition

Ce type de volet se distingue par son coffre encastré dans la maçonnerie ou visible à l'intérieur de la pièce. Le volet roulant traditionnel est plus adapté dans le cadre d'un remplacement d'un volet roulant existant et intégré à la maçonnerie. Cette configuration est plutôt recommandée pour une pose en rénovation.

Les volets roulants rénovation

Dans le cas d'un volet roulant rénovation, le coffre se trouve à l'extérieur, sous le linteau de la fenêtre. Ce type de volet s'avère spécifique à une pose en neuf.

Les volets roulants Bloc-Baie

Vous trouverez généralement ce type de volet dans les constructions récentes. Si vous optez pour un volet Bloc-Baie, sachez que le coffre d'encastrement ne sera visible ni de l'intérieur ni de l'extérieur. Autrement dit, il est directement intégré dans la fenêtre. Il vous suffit alors de choisir les kits compatibles à la largeur de vos fenêtres.

Les volets roulants en bois

Bien que rares, les volets roulants en bois existent bel et bien. Vous trouverez même des kits prêts à poser très pratiques. Évidemment, ce matériau noble est particulièrement prisé pour son cachet.

Panne de courant : comment actionner les volets roulants électriques ?

Pilotables à distance, sécurisés, pratiques et confortables, les volets roulants électriques présentent de nombreux avantages. Mais comment les actionner en cas de panne de courant ? Pour anticiper cette éventualité, privilégier les volets électriques dotés de mécanisme de secours. Il peut s'agir d'une manivelle dissimulée sous le cadre ou d'une batterie de secours.

À défaut de mécanisme de secours, vous ne disposez que d'une seule option : la patience. L'idéal serait de disposer d'une porte de sortie en cas d'urgence, qui ne soit pas actionnée par un dispositif électrique. Une fois le courant rétabli, vos volets électriques retrouvent leur fonctionnalité. Par contre, si la panne dure très longtemps, nous vous conseillons de faire appel à un électricien. Ce professionnel pourra actionner les volets par sécurité ou pour que vous puissiez entrer et sortir normalement de chez vous. Dans tous les cas, n'essayez pas d'intervenir sur le moteur en l'absence d'un expert.

Comment entretenir les volets roulants électriques ?

Si les volets roulants électriques vous assurent le confort et la sécurité, ils vous préservent des nuisances sonores extérieures. Mais pour qu'ils puissent fonctionner sur le long terme, il convient de les entretenir régulièrement. Vous éviterez ainsi les blocages et les grincements. Il suffit d'adopter des gestes simples pour optimiser la durée de vie des volets roulants électriques.

Nettoyer régulièrement les lames

Commencez par nettoyer le revêtement extérieur à raison de 4 fois par an. Débarrassez-vous de la poussière qui s'incruste entre les lames du tablier, entravant ainsi le bon fonctionnement des stores. En sus, pensez à passer un coup de chiffon sur les stores à la suite d'une forte pluie. Il arrive très souvent que les gouttes d'eau gèlent sous l'effet du froid, ce qui peut endommager le système d'ouverture et de fermeture de vos volets électriques.

1619422309-visu-motoriser-roulant-comment.jpg

Lubrifier les coulisses du volet roulant

Outre le nettoyage des éléments intérieurs et extérieurs, vérifiez le bon fonctionnement des coulisses. Dans un même temps, veillez à ce qu'aucun corps étranger ne vienne gêner le déroulement des lames. N'hésitez pas à utiliser un lubrifiant en spray de temps en temps pour entretenir le mécanisme.

Entretenir le mécanisme interne

Les gouttes d'eau qui s'incrustent dans la motorisation du volet électrique risquent d'endommager le système. S'en suivent les grincements voire les blocages dus à la formation de rouille. Mais comment y remédier ? Tout simplement en nettoyant les composants du moteur. Pour ce faire, il vous faudra démonter le coffre pour accéder au mécanisme. Prenez ensuite le temps de nettoyer chaque élément de la motorisation. Profitez-en pour les lubrifier si cela s'avère nécessaire. En cas de doute, vérifier le contrat d'achat de volet roulant, car dans certains cas, l'entretien et la maintenance sont pris en charge par le fournisseur.

Comment éviter les grincements sur un volet roulant ?

Sachez d'abord que les grincements sur un volet roulant proviennent du tablier, des coulisses latérales ou du mécanisme d'entraînement. Aussi, commencez par nettoyer la partie d'où émane les grincements. Durant le processus de nettoyage, évitez autant que possible le karcher.

Une forte pression d'eau risque effectivement d'abîmer les lames du tablier. Pensez aussi à vérifier le bon état des éléments qui composent le système. Et si les grincements persistent, utilisez une bombe à silicone pour lubrifier les glissières et les coulisses. Mais avant tout, remontez le volet pour utiliser efficacement le spray.

Avez-vous aimé cet article ?

Pourquoi le marbre est la pierre du deuil ?

Comment choisir son mandataire auto dans le cadre d'une reprise auto ?

Quel matériel pour protéger et entretenir votre voiture ?

© 2022 - dulourd.com - CGU