ACTU CULTURE INSOLITE MODE VOYAGE FOOD LIFESTYLE SPORT Mentions légales (0)

Confinement - Ces 3 personnes ont pris 135 euros d'amende pour trois raisons différentes et originales

 349  |   Par Dulourd

Le confinement est de retour en France, les attestations et les amendes aussi !

Pour rappel, les déplacements sont limités au strict nécessaire. Il est possible de sortir de chez soi uniquement pour faire des courses, pour se rendre au travail, promener son chien ou amener ses enfants à l'école.

Lors du premier confinement, beaucoup se sont pris la fameuse amende de 135 euros pour non-respect du confinement ! On a décidé de vous rappeler ces trois faits, afin que vous ne fassiez pas la même erreur en ce deuxième confinement...

Le 3 avril 2020, un homme a été verbalisé pour avoir promené son chat en laisse dans le Gard.

Le promeneur n'ayant pas d'attestation de déplacement, obligatoire en cette période de confinement, il a été verbalisé 135 euros.

Non, promener son lapin, sa poule, son chat ou tout autre animal n'est pas un motif valable pour sortir de chez vous !

Le 9 avril 2020 à Cherbourg-en-Contentin, dans la Manche, les forces de l'ordre ont verbalisé un homme qui avait dessiné et coché une case 'apéro' sur son attestation dérogatoire de sortie.

Ce jour-là, les policiers ont contrôlé à deux reprises un groupe de 30 personnes réunies pour boire de l'alcool et lors du deuxième contrôle, l'un deux aurait alors présenté son attestation avec la mention inédite. Celui-ci a écopé d'une amende de 135 euros pour non-respect des règles du confinement. Trois autres personnes ont été placées en garde à vue pour outrage et violation répétée du confinement.

1586419168-attestation apéro.jpg

Toutes personnes qui ne respectent pas le confinement risquent une amende de 135 euros. Fin avril, un habitant de Pont-de-Roide, dans le Doubs, en a fait les frais alors qu'il nettoyait sa voiture dans une station prévue à cet effet.

Jean-Pierre pensait bien faire, il a profité de sa sortie pour faire des courses à l'Intermarché pour nettoyer sa voiture dans une station tout près. Les gendarmes qui l'ont verbalisé lui ont expliqué qu'il ne s'agissait pas d'un déplacement indispensable. Il a donc été contraint de payer une amende de 135 euros pour ne pas avoir respecté les mesures de confinement.

nettoyer voiture confinement

'À condition que cette activité ne soit pas le motif principal de votre déplacement et qu'il s'agisse bien de la station rattachée au commerce. Quant aux centres de lavage indépendants, ils ne font pas partie du listing des commerces soumis à autorisation d'ouverture définis par le décret du 23 mars. Ils doivent rester fermés' a précisé la préfecture du Doubs.

Il est également impossible de nettoyer une voiture garée devant son domicile ou dans la rue. En revanche, si le véhicule est stationné dans un jardin, les propriétaires sont libres de le nettoyer en toute liberté et à grande eau.

Vous êtes prévenus...

Avez-vous aimé cet article ?

Quel est l’intérêt d’une assurance auto ?

Côte d'Ivoire : comment bien préparer son voyage ?

Paysages époustouflants, eaux cristallines, la France à de nombreuses cordes à son arc

© 2022 - dulourd.com - CGU