ACTU CULTURE INSOLITE MODE VOYAGE FOOD LIFESTYLE SPORT Mentions légales (0)

France - Une caissière licenciée pour avoir fait des courses durant sa pause

Par Dulourd

En janvier 2021, une caissière d'un supermarché Leclerc à Strasbourg a profité de sa pause pour faire quelques courses : une baguette de pain et une patate douce. Mais n'ayant pas de quoi régler la facture de quatre euros et quelques centimes, elle a mis son ticket en attente le temps d'aller récupérer sa monnaie au vestiaire.

Deux mois après les faits, Fouzia Dermoun a eu la mauvaise surprise de recevoir une lettre de licenciement pour cet achat de quatre euros qui est contraire au règlement.

Une procédure aux prud'hommes entamée

Dans le courrier en question, la direction de Leclerc fait état 'd'achats personnels sur le temps de travail' et de désertion de poste injustifiée, ce que conteste évidemment l'hôtesse de caisse. La caissière ne compte pas en rester là et a déjà entamé une procédure aux prud'hommes.

1617368949-caissière licenciée.jpg

Carole Desiano, secrétaire fédéral en charge du secteur de la grande distribution chez FO, rappelle que 'le temps de pause est un temps réservé au salarié où il n'est plus rattaché par son lien de travail, il est donc libre d'en faire ce qu'il veut'.

'Je veux qu'ils mettent de la lumière dans cette histoire-là parce que je ne trouve pas ça normal. Si encore j'avais fait une grosse bêtise, mais on ne peut pas licencier quelqu'un par rapport à ça. Tout simplement' lance la jeune femme qui a été embauchée en mars 2020 en pleine crise sanitaire. À la justice désormais de se prononcer....

Avez-vous aimé cet article ?

Quel matériel pour protéger et entretenir votre voiture ?

Dimanche 29 Mai 2022 : Trouver le cadeau utile et joli

Quel est l’intérêt d’une assurance auto ?

© 2022 - dulourd.com - CGU