ACTU CULTURE INSOLITE MODE VOYAGE FOOD LIFESTYLE SPORT Mentions légales (0)

France - Une femme décède d'une thrombose deux semaines après avoir été vaccinée

Par Dulourd

Une femme de 38 ans est décédée ce lundi à Toulouse d'une thrombose, 14 jours après l'injection d'une dose de vaccin AstraZeneca. Le lien entre la vaccination et le décès n'est pas encore établi, cependant, les circonstances sont assez troublantes.

Cette assistante sociale avait été vaccinée juste avant la suspension de l’AstraZeneca mi-mars. Selon les médias locaux, la trentenaire ne souffrait pas de problèmes de santé particuliers.

Des complications

Les complications sont apparues peu de temps après l'injection de sa première dose de vaccin. Elle s'était plainte de céphalées dans les jours suivant l'injection. Elle avait été hospitalisée au CHU Purpan et plongée dans le coma.

Le 26 mars, l'Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) avait rappelé qu'il existait un risque de thrombose (formation d'un caillot de sang) très rare après l'injection du vaccin AstraZeneca. Ce cas sera analysé parmi d'autres par l'ANSM et les centres de pharmacovigilance.

Troisième cas en France

Le 17 mars, un homme de 63 ans est mort à l'hôpital d'Annecy, succombant à de multiples thromboses aux organes vitaux 10 jours après la première injection d'AstraZeneca.

Le 18 mars dernier, c'est un étudiant en médecinede 24 ans qui a été trouvé mort chez lui à Nantes, dix jours après avoir été vacciné avec une dose de vaccin AstraZeneca.

Sur 1,4 million de vaccins AstraZeneca injectés en France au 18 mars, environ 5.700 effets indésirables ont été analysés par les centres de pharmaco-vigilance, en 'grande majorité' des 'syndromes pseudo-grippaux, souvent de forte intensité' (fièvre, maux de tête, courbatures).

Avez-vous aimé cet article ?

Il imagine les candidats à la présidentielle en tant que chats

Showroomprivé, l’endroit parfait pour faire de bonnes affaires!

6 raisons de voyager en Europe en train de nuit

© 2022 - dulourd.com - CGU