ACTU CULTURE INSOLITE MODE VOYAGE FOOD LIFESTYLE SPORT Mentions légales (0)

Jean-Pierre Pernaut fait une boulette pendant le 13h, des internautes pensent que c'était volontaire

 84  |   Par Dulourd

Jean-Pierre Pernaut a (encore) fait une petite boulette lors du Journal Télévisé de 13H en confondant Emmanuel Macron avec...Nicolas Sarkozy.

En effet, alors qu'il voulait annoncer l'allocution du président demain à 20h, le présentateur s'est trompé : 'Y aura-t-il un desserrement pour les vacances ? Réponse de Nicolas Sarko...Pardon, d'Emmanuel Macron, demain à 20h' a-t-il lancé.

Certains internautes pensent qu'il a fait exprès...

Le lundi 2 novembre, la France devait tourner au ralenti, mais d'après le présentateur Jean-Pierre Pernaut, il y a quelque chose qui cloche...

'J'ai entendu le premier ministre parler de la situation grave à propos de l'évolution de l'épidémie de Coronavirus. Et donc, la France est confinée depuis ce matin, nous sommes le lundi 2 novembre' commence Jean-Pierre Pernaut. 'Je suis sur l'autoroute A13 à une dizaine de kilomètres de Paris. Bouchons habituels, en fait...de confinement ! Je pense que les fleuristes sont fermés, les libraires sont fermés, les magasins de jouets sont fermés, mais le reste fonctionne.'

'Voilà, jour 1 du confinement, après les vacances de la Toussaint, apparemment tout fonctionne, tout va fonctionner puisque tout le monde va bosser...' a-t-il conclu dans sa vidéo publiée ce matin.

Le 24 avril, Jean-Pierre Pernaut avait profité du JT de 13H pour pousser un coup de gueule en plein confinement

Le journaliste en télétravail explique qu'il est sorti pour la première fois depuis six semaines pour 'un rendez-vous important' : 'Un événement pour moi hier, je vous raconte tout : ma première sortie sur terre depuis six semaines pour un rendez-vous important. Et là, surprise. Dans une ville à côté de chez moi, un monde fou sur les trottoirs, des adultes, des enfants qui jouent, plein de monde, sans masque et sans contrôle. Quel contraste avec les reportages où l'on nous montre des PV infligés à des gens qui se promène tout seuls sur une plage, à la montagne et en forêt alors qu'il n'y a aucun risque dans les régions où il n'y a pas de virus. Tout cela paraît incohérent' souligne t-il.

'Incohérent comme les masques interdits dans les pharmacies mais autorisés chez les buralistes. Comme les fleuristes fermés pour le 1er mai, mais les jardineries ouvertes. Comme les cantines bientôt ouvertes mais les restaurants toujours fermés. On a du mal à comprendre tout ça. Et maintenant entre les infos un jour sur un déconfinement par région. Le lendemain ce n'est plus par région. Un jour l'école est obligatoire, le lendemain elle ne l'est plus. Tout cela donne le tournis', a-t-il poursuivi.

Avez-vous aimé cet article ?

Showroomprivé, l’endroit parfait pour faire de bonnes affaires!

6 raisons de voyager en Europe en train de nuit

Côte d'Ivoire : comment bien préparer son voyage ?

© 2022 - dulourd.com - CGU