ACTU CULTURE INSOLITE MODE VOYAGE FOOD LIFESTYLE SPORT Mentions légales (0)

Les images exceptionnelles d'un météore qui se désintègre dans le ciel japonais

Par Dulourd

Dans la nuit du 28 novembre au dimanche 29 novembre, de nombreuses caméras et smartphones de l'ouest du japon, pointés vers le ciel, ont capturé une scène exceptionnelle.

En effet, sur les images, on peut voir une boule de feu qui approche à grande vitesse de la surface terrestre, laissant une trace lumineuse derrière lui et finit par exploser.

Filmé à Kyoto, Okayama ou Shizuoka, le météore aurait produit un grondement en rentrant dans l'atmosphère.

Un phénomène pas si rare que cela puisque de tels météores traversent le ciel tous les quinze jours environ en France.

Pour rappel, quand un météore percute le sol, il devient une météorite. Au total, près de 230 météorites de plus de 10 grammes tombent chaque jour sur Terre.

Un météore a illuminé le ciel nocturne le 18 novembre dernier à environ 100 kilomètres au sud de la côte australienne de Tasmani. Un navire de recherche naviguait dans les eaux à ce moment-là, ce qui a permis aux caméras de filmer le météore lorsqu'il est entré dans l'atmosphère terrestre.

Le brillant flash de lumière, qui brillait en vert à l'œil nu, a été repéré à 21h30, heure locale, mercredi 18 novembre. Ces incroyables images ont été capturées par le paquebot RV Investigator de le Csiro (Commonwealth Scientific and Industrial Research Organisation).

John Hooper, directeur de voyage de la CSIRO, qui était à bord du navire, a déclaré que c'était 'un coup de chance' après avoir vu cette scène. 'Ce que nous avons vu en regardant les images en direct nous a stupéfiés, la taille et la luminosité du météore étaient incroyables', a déclaré Hooper.

Les images de l'incident étant en noir et blanc, nous devrons croire les chercheurs sur parole pour dire que la météorite est verte, mais une météorite verte n'est pas aussi rare qu'on pourrait le penser.

En fait, au début de l'année, nous avons parlé d'une autre météorite verte qui a traversé le ciel australien, celle-là se trouvant à l'autre bout du pays, dans le nord de l'Australie occidentale.

'Beaucoup de nos boules de feu vont devenir vertes puis devenir plus orangées à mesure qu'elles s'enfoncent', a déclaré à l'époque Eleanor Sansom, la responsable du projet du réseau Desert Fireball Network, à ScienceAlert.

Un événement pas si rare

'Plus de 100 tonnes de débris spatiaux naturels entrent dans l'atmosphère terrestre chaque jour', a expliqué l'astronome du CSIRO Glen Nagle.

La plupart d'entre eux passent inaperçus car ils se produisent au-dessus d'une zone non peuplée comme l'océan Austral.'

'Bien que le volume des débris spatiaux entrants semble assez terrifiant, les petits météores ne risquent pas de nous poser de problèmes à la surface. La NASA a une liste de grands astéroïdes dont elle assure le suivi, mais la plupart des petits météores se consument dans l'atmosphère et ne laissent que peu de traces, comme celui-ci semble le faire' explique-t-il.

Avez-vous aimé cet article ?

Dimanche 29 Mai 2022 : Trouver le cadeau utile et joli

Comment réussir son voyage à l’île Maurice ?

Quel est l’intérêt d’une assurance auto ?

© 2022 - dulourd.com - CGU