ACTU CULTURE INSOLITE MODE VOYAGE FOOD LIFESTYLE SPORT Mentions légales (0)

L'hallucinante vidéo d'un pianiste totalement imperturbable en plein milieu d'une violente manifestation

Par Dulourd

Dans la soirée du vendredi 30 octobre 2020 à Barcelone en Espagne, une violente manifestation s'est déroulée dans le centre-ville, mais malgré les perturbations, le pianiste de rue Peter William a continué à jouer.

Comme vous pouvez le constater, en arrière-plan, on voit des fourgons de police arriver pour calmer les manifestants qui continuent de lancer des projectiles sur les véhicules, pendant que le pianiste joue calmement la musique de la chanson 'Eternal Flame' du groupe de rock américain The Bangles.


En effet, des affrontements ont éclaté dans le centre de Barcelone entre des manifestants et la police, lors d'un rassemblement de centaines de personnes contre des restrictions de circulation prises pour ralentir la propagation du coronavirus.

Un pianiste de renommée internationale qui avait perdu la dextérité de ses mains, et la capacité de jouer de son instrument, est enfin capable de se produire à nouveau après avoir été équipé de gants bioniques.

Le retour à sa passion après deux décennies de limitations a sans aucun doute été un moment d'émotion pour le chef d'orchestre Joao Carlos Martins, 80 ans, qui s'est retrouvé incapable de jouer après 20 ans de lutte contre les blessures et la maladie.

Au début de cette année, le maestro brésilien a été équipé d'une paire de gants bioniques recouverts de néoprène qui l'aident à bouger les doigts, et il a maintenant partagé une vidéo poignante de lui-même pleurant de joie alors qu'il interprète de la musique de Bach.

C'est à 18 ans que les médecins lui ont diagnostiqué une dystonie focale, une maladie qui provoque des spasmes musculaires involontaires et qui touche notamment les mains.

Quelques années plus tard, il s'est blessé au coude en jouant au foot et puis vient une violente agression, après un récital en Bulgarie en 1995 : il ne peut plus que jouer de la main gauche et avec un doigt de la droite. Au fil des années, la maladie a gagné du terrain... Les traitements médicaux et les opérations, 24 au total, n'y font rien. C'est ainsi qu'il s'est dirigé vers la direction d'orchestre.

'Après avoir perdu mes outils : mes mains, ne plus pouvoir jouer du piano, c'était comme s'il y avait un cadavre dans ma poitrine' avait-il déclaré.

'Je ne retrouverai peut-être pas la vitesse du passé. Je ne sais pas quels résultats j'obtiendrai. Je recommence comme si j'étais un garçon de huit ans qui apprend' avoue-t-il. 'Je rejouerai la Toccata et Fugue en Ré mineur. Cela pourrait prendre un, deux ans. Je continuerai à travailler jusqu'à ce que cela se produise. Je n'abandonnerai pas' poursuit-il.

Avez-vous aimé cet article ?

Les formalités pour partir vivre à l'étranger

Randonnée en montagne : comment bien vous protéger ?

Quel matériel pour protéger et entretenir votre voiture ?

© 2022 - dulourd.com - CGU