ACTU CULTURE INSOLITE MODE VOYAGE FOOD LIFESTYLE SPORT Mentions légales (1)

'Morue', 'gros porc', 'blaireau'... La PETA voudrait qu'on arrête de s'insulter avec des noms d'animaux

 826  |   Par Dulourd

'Poule mouillée', 'Morue', 'Gros porc', 'Blaireau'... On a tous déjà entendu une de ces insultes. Auprès de l'association de défense des animaux PETA, ça ne passe plus !

En effet, l'organisation a publié le 26 janvier dernier un tweet où elle explique que 'les mots peuvent créer un monde plus inclusif ou perpétuer l'oppression. Utiliser un animal comme une insulte renforce le mythe selon lequel les humains sont supérieurs aux autres animaux et qu'il est justifié de les bafouer'

Selon PETA, il vaudrait mieux remplacer ces insultes par des expressions plus variées et moins oppressives à l'encontre des animaux.

'Ce langage n'est pas seulement nuisible, mais il est également inexact. Les porcs, par exemple, sont intelligents, mènent une vie sociale complexe et font preuve d'empathie pour les autres porcs en détresse. Les serpents sont intelligents, ont des relations familiales et préfèrent s'associer avec leurs proches', s'est défendue la PETA.

Ainsi, PETA invite tous ceux qui croient en l'égalité et en la justice à examiner leurs convictions personnelles et le langage qu'ils utilisent et à se libérer de cette mentalité dépassée qui dénigre les autres animaux.

Le tweet a déclenché une vague de réactions négatives pour le groupe de défense, connu pour ses déclarations et ses campagnes provocatrices, les utilisateurs des réseaux sociaux affirment que les animaux n'ont 'aucune notion des mots'. 'Sur la liste des problèmes auxquels nous sommes confrontés actuellement, c'est littéralement tout en bas' a écrit un internaute.

Avez-vous aimé cet article ?

Randonnée en montagne : comment bien vous protéger ?

Showroomprivé, l’endroit parfait pour faire de bonnes affaires!

Dimanche 29 Mai 2022 : Trouver le cadeau utile et joli

© 2022 - dulourd.com - CGU