ACTU CULTURE INSOLITE MODE VOYAGE FOOD LIFESTYLE SPORT Mentions légales (1)

Père d'une fille transgenre, il lance une gamme de maillots de bain adaptés à toutes les fillettes dans le même cas

 1421  |   Par Dulourd

Jamie Alexander a eu l'idée de créer la société Rubies alors que lui et sa fille Ruby, qui est transsexuelle, se préparaient pour un voyage au Panama et qu'il voulait la protéger de toute réaction blessante éventuelle.

Ruby avait 11 ans à l'époque et s'était déjà identifiée comme une femme pendant quelques années. Mais aller à la plage représentait un autre défi. 'Au début, lorsqu'elle a fait sa transition sociale, nous l'avons mise dans des vêtements de garçon pour la gym et la natation' explique Alexander, qui vit à Toronto. 'Elle nous accompagnait à contrecœur'.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Jamie Alexander (@rubiesdad)

Puis en mai dernier, avant un voyage de camping avec des amis de la famille, Ruby a dit qu'elle voulait porter un bikini. C'est ainsi qu'Alexander, un entrepreneur dans le secteur des technologies, a commencé à chercher une solution pour sa fille et les autres personnes dans sa situation.

Il a rejoint les groupes Facebook pour les parents d'enfants trans et a constaté que les maillots de bain étaient un problème courant, que ce soit pour les parents ou leur enfant. Il a décidé de lancer une petite entreprise ciblée, avec des bas de maillots de bain basiques pour les filles transgenres offrant une technologie de compression lissante, en plus de t-shirts avec le slogan 'Every Girl Deserves to Shine' (Chaque fille mérite de briller).

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Jamie Alexander (@rubiesdad)

L'entreprise d'Alexander ne fabrique même pas de hauts de maillot de bain, car il voulait consacrer son temps et ses ressources à résoudre ce problème.

'Les filles trans, dit-il, peuvent acheter un haut de maillot de bain séparé à combiner avec les bas de couleur unie. 'Au début, il ne fabriquait que des bas noirs, mais il en a depuis ajouté un bas d'un rose étincelant.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Jamie Alexander (@rubiesdad)

Les maillots sont cousus dans une entreprise locale et ne sont pas bon marché, à 62 dollars pour une culotte. 'Je veux envoyer mille bas gratuitement aux enfants qui n'ont pas les moyens de les acheter', a-t-il expliqué. Il finance cela grâce aux bénéfices réalisés sur les t-shirts.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Jamie Alexander (@rubiesdad)

'Je le trouve incroyable', a déclaré Ruby dans une interview téléphonique à propos de son père et de son instinct de résolution des problèmes.

Alexander pense déjà à deux autres produits qu'il souhaite ajouter. Il a eu des réunions à propos d'un maillot de bain une pièce avec compression frontale. Ensuite, il aimerait sortir des leggings, pour offrir une autre option pour des activités comme la danse et la gymnastique.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Jamie Alexander (@rubiesdad)

Avez-vous aimé cet article ?

Randonnée en montagne : comment bien vous protéger ?

Quel matériel pour protéger et entretenir votre voiture ?

Paysages époustouflants, eaux cristallines, la France à de nombreuses cordes à son arc

© 2022 - dulourd.com - CGU