ACTU CULTURE INSOLITE MODE VOYAGE FOOD LIFESTYLE SPORT Mentions légales (0)

Permis moto : que faut-il savoir avant de commencer la formation ?

Par Dulourd

Vous êtes fan de 2 roues et vous désirez rouler librement avec ce type de véhicule ? Pour commencer, il est important de disposer du permis adapté, et donc d'être titulaire du permis moto. Pour être en droit de conduire un véhicule motorisé, il est effectivement obligatoire de disposer d'un permis de conduire. Franchir ce cap est donc une étape plus qu'indispensable pour pouvoir rouler sereinement. Ces derniers temps, de nombreux changements ont été mis en place pour pouvoir passer le permis moto. Avant d'entamer toute démarche, il est alors primordial de se mettre au courant des étapes à suivre. Quelles sont-elles ? Ce guide vous donnera toutes les informations nécessaires.

L'importance de l'équipement moto

Passer son permis moto ne s'improvise pas. En effet, il s'agit généralement du fruit d'une réflexion longuement mûrie. En outre, cela mérite une préparation en amont qui ne concerne pas uniquement la révision des aspects théoriques et pratiques nécessaires à la réussite de l'examen. Il convient en effet de s'équiper de façon adéquate, et ce, dès le début des cours pratiques sur circuit. Il est primordial de bien choisir ses équipements de moto avant même d'avoir réussi l'examen du permis moto, afin de rouler sur les circuits de l'école de conduite en toute sécurité.

Qu'il s'agisse du casque, des gants, du pantalon ou de la veste de moto, il faudra nécessairement vous pencher sur le sujet afin de bénéficier de produits de qualité dès le début de votre formation. Ainsi, dès que vous aurez obtenu votre permis moto, vous serez parfaitement équipé pour prendre la route.

équipement de moto casque veste

La première étape : le permis moto A2

Selon la réforme de 2013, rectifiée en juin 2016 et renouvelée en mars 2020, l'obtention d'un permis moto doit être faite de manière progressive.

Le premier critère à respecter pour passer son permis moto est tout d'abord celui d'être âgé de plus de 18 ans. Toutefois, cela ne vous empêche pas d'entamer votre formation plus tôt. Une fois que vous avez rempli tous les critères requis, vous pouvez passer le code, qui est également appelé l'examen théorique, puis l'épreuve pratique. Si vous réussissez les deux examens, le permis moto A2 vous sera octroyé. Celui-ci n'est valable que pour une moto avec une puissance ne dépassant pas les 35kW/ 48 ch.

Pour les motos pourvues d'une boîte de vitesse robotisée et les maxi-scooters, vous pouvez directement passer le permis moto "automatique". Il s'agit d'un permis spécifique qui permet au conducteur de conduire librement sa moto à boîte de vitesses. Il faut toutefois savoir que les moto-écoles qui proposent cette catégorie de permis sont relativement rares, et que les épreuves à passer ont la particularité d'être plus difficiles.

Si vous prévoyez d'acheter un scooter 125, il est conseillé d'orienter votre choix vers le permis moto traditionnel. Les épreuves à passer sont quasiment les mêmes que celles pour le permis A2, et il n'est pas restrictif. De ce fait, il vous permettra de conduire en toute légalité n'importe quel scooter.

Permis moto casque

La seconde étape : la passerelle moto A

Il faut attendre deux ans après l'obtention du permis A2 pour pouvoir passer à l'étape suivante qui est la passerelle moto A. Elle consiste à suivre une formation de 7 heures. Et c'est à l'issue de cette dernière que vous obtiendrez votre permis moto A. Il faut préciser qu'aucun examen n'est nécessaire pour obtenir le permis, après cette formation d'une seule journée. Précisons également que le permis A a connu une évolution en 2016 qui supprime la limitation de puissance à 100 ch.

Il est aussi à noter que le permis A2 a été modifié. Il est maintenant autorisé à tous les candidats de passer l'examen, et ce, sans tenir compte de l'âge.

L'étape de la passerelle moto nécessite donc de patienter 2 ans après l'obtention de votre permis A2 pour pouvoir suivre la formation. Ensuite, vous pourrez piloter librement votre moto avec une puissance de plus de 47,5 ch ou de 35KW. Pendant cette durée de 2 ans, il est toutefois exigé de ne pas invalider votre permis existant.

Il est important de prévoir des coûts supplémentaires et de ne pas hésiter à faire une comparaison de prix. En Ile de France par exemple, le tarif de la passerelle A2 peut varier et est plus ou moins fixé aux alentours de 300 €. Ce sont les moto-écoles elles-mêmes qui en définissent le prix.

La formation de 7 heures de la passerelle doit être suivie de manière continue. Il n'est pas possible de la fractionner. Mais rassurez-vous, aucun inspecteur ne sera présent avec vous et aucun examen n'est à effectuer après cette formation. Ce sont donc aux moto-écoles de s'organiser pour la formation et c'est aussi de leur devoir de mettre en place des exercices pratiques. En général, elles favorisent la formule de la passerelle plus allégée. Ensuite, elles vous délivrent votre permis A.

La formation en passerelle est décomposée en plusieurs parties. La majorité des moto-écoles la divisent généralement en 3 phases. Vous devez tout d'abord suivre une formation purement théorique de 2h, ensuite les 5 heures restantes sont réservées à la pratique. Cette dernière peut se dérouler soit sur la route, soit sur un plateau ou encore sur les 2 en alternance.

L'objectif principal de ce passage à la passerelle est de s'assurer que les conducteurs revoient les bases des codes et de la conduite. Mais il s'agit également de les mettre à jour concernant les potentiels changements du Code de la route.

Quant à la pratique sur plateau, elle peut se présenter sous plusieurs formes en fonction des lieux de formation et selon les moniteurs. Le but étant de retravailler la maniabilité et la position sur une moto, ce qui est parfois assez difficile, surtout quand la moto est particulièrement puissante et lourde.

La dernière étape : le volet administratif du permis moto

Une fois votre formation terminée, c'est-à-dire à la fin de la journée, votre moto-école vous remet l'attestation de suivi de formation. Mais attention, cette attestation ne vous donne pas pour autant la possibilité de conduire une moto catégorisée A. En effet, vous devez tout d'abord recevoir votre permis modifié pour pouvoir circuler librement.

C'est le rôle de votre moto-école de réaliser toutes les démarches administratives. Celles-ci sont à effectuer auprès de la préfecture. Quant au délai de traitement, il faut attendre environ 15 jours pour obtenir le permis modifié.

Permis moto équipement

Quelques conseils indispensables pour obtenir son permis moto

Avant de commencer toutes ces démarches, il est important de connaître le coût pour l'obtention de son permis moto, de savoir quelle moto-école choisir et de connaître les équipements nécessaires.

Le coût pour passer son permis moto

Le prix d'un permis est extrêmement variable en fonction de chaque moto-école. Il peut aller de 800 € jusqu'à 1500 €. Toutefois, il vous est possible de financer votre permis moto avec le dispositif du permis à 1 € par jour. Il s'agit d'un crédit gratuit, mais qui nécessite d'avoir un gage sérieux ou une garantie financière conséquente pour pouvoir bénéficier de cette offre proposée par les moto-écoles.

Vous devez passer le code (épreuve théorique), qui est exigé pour les 2 et les 3 roues. Ensuite, vous obtiendrez votre ETM, ou Epreuve Théorique Moto, qui a une validité de 5 ans. Vous êtes toutefois exempté de cette épreuve si vous avez obtenu votre permis B ou votre code entre 2015 et mars 2020.

Pourquoi acquérir des équipements moto ?

Les équipements motos sont exigés, que ce soit pendant l'apprentissage ou lors de l'examen. Avec la réforme de 2013, il est devenu obligatoire de s'équiper correctement pendant vos séances pratiques de moto. Parmi les indispensables figurent les gants, le blouson, le casque et les bottes. Ce point n'est donc pas à négliger, car les inspecteurs présents vont obligatoirement procéder à la vérification.

Il est donc conseillé de prévoir à l'avance un budget pour les équipements, d'autant plus que c'est lors de vos premiers cours que vous êtes le plus exposé aux chocs et aux chutes. Il est préférable de se munir d'équipements de qualité, que ce soit pour votre sécurité ou pour un confort de conduite optimal.

Il est vivement recommandé de bien roder son équipement pour être parfaitement à l'aise le jour J. De ce fait, mieux vaut ne pas passer ses épreuves avec des équipements complètement neufs. Des gants neufs peuvent par exemple modifier la sensibilité de vos commandes au guidon.

Le choix de la moto-école

Pour réussir les épreuves et obtenir rapidement votre permis moto, il est important de choisir une moto-école fiable et expérimentée. Faire le bon choix vous permet d'être plus confiant et d'assurer en même temps votre sécurité.

Votre réussite à l'examen dépend en grande partie de l'efficacité de votre moto-école et de sa qualité pédagogique. Par ailleurs, le bon choix d'une moto-école contribuera énormément à optimiser vos compétences de conduite.

Il est donc capital de ne pas se tromper dans son choix. Pour cela, vous pouvez demander l'aide de vos proches via le bouche-à-oreille et bien vous renseigner sur internet. Il est nécessaire d'écouter et d'analyser les avis, de s'informer sur la réputation de l'établissement. Vous pouvez également vous déplacer sur place, c'est d'ailleurs recommandé pour avoir une vision de l'état des motos proposées pour la formation et les examens. Vous aurez par la même occasion la possibilité de rencontrer directement le moniteur.

Il ne faut pas non plus négliger le côté pratique. Il est par exemple très important de connaître à l'avance le plateau d'entraînement. Ce lieu doit en général se situer dans une zone hors circulation pour pratiquer et faire les exercices. L'endroit ne doit pas se situer trop loin de chez vous. Lors de votre choix, il est nécessaire d'étudier les moindres détails, sans oublier de bien comparer les prix et de vérifier l'existence de certains frais annexes.

Avez-vous aimé cet article ?

Pourquoi le marbre est la pierre du deuil ?

Côte d'Ivoire : comment bien préparer son voyage ?

Les formalités pour partir vivre à l'étranger

© 2022 - dulourd.com - CGU