ACTU CULTURE INSOLITE MODE VOYAGE FOOD LIFESTYLE SPORT Mentions légales (0)

Santé : peut-on s'attendre à des miracles pour soigner l'éjaculation précoce ?

Par Dulourd

L'éjaculation précoce n'est pas une maladie en soi. Toutefois, elle peut devenir un véritable facteur bloquant dans l'épanouissement d'un individu, mais aussi de celui de son couple. Fort heureusement, il existe aujourd'hui diverses solutions pour remédier à ce trouble. Toutefois, il faut faire attention, car celles qui sont les plus radicales ne sont pas toujours celles qui sont les meilleures alternatives d'un point de vue santé, ni les plus efficaces d'ailleurs. Trouvez plus de détails sur ce sujet dans cet article.

L'éjaculation précoce : de quoi s'agit-il exactement ?

De manière générale, on parle d'éjaculation précoce ou d'éjaculation prématurée lorsqu'un homme jouit très vite lors de l'acte sexuel, parfois même avant la pénétration. Il en existe plusieurs définitions, mais la société médicale s'accorde à dire que l'on est en présence d'un tel trouble lorsque les 3 conditions suivantes sont réunies :

  • L'éjaculation survient plus rapidement, avant que l'homme et/ou sa partenaire sexuelle ne le désirent. Et ce, très souvent ou même systématiquement.
  • L'homme ne peut pas contrôler son éjaculation.
  • Elle est source de frustration psychologique chez l'homme et/ou sa partenaire sexuelle.

1616523395-ejaculation-miracles.jpg

Selon les statistiques, elle concernerait un tiers des hommes. Il est à noter que les éjaculations précoces sont tout à fait normales lors des premiers rapports sexuels et dans une nouvelle relation. Elle n'est considérée comme un trouble que lorsqu'elle persiste au point de miner la vie sexuelle du sujet.

Les sexologues distinguent deux principaux types d'éjaculations précoces : primaire et secondaire ou acquise. Le traitement dépendra essentiellement de chaque individu et du type de trouble dont il souffre. Il faut savoir que certaines méthodes contre l'éjaculation précoce peuvent très bien être efficaces sans impliquer la prise de médicaments.

L'éjaculation prématurée est un trouble qui peut avoir des causes psychologiques et environnementales, mais elle peut également être liée à des troubles neurobiologiques et/ou à une susceptibilité génétique. Elle peut être favorisée par plusieurs facteurs biologiques dont l'hypersensibilité du gland, l'hyperexcitabilité du réflexe d'éjaculation, l'inflammation de la prostate, des anomalies de la glande thyroïde, les troubles de la transmission nerveuse dans le cerveau, l'hypersensibilité de certains récepteurs nerveux…

Comment traiter efficacement l'éjaculation précoce ?

Il existe aujourd'hui plusieurs solutions pour traiter l'éjaculation prématurée, mais chacune d'elles visera le même objectif : retarder l'éjaculation. Quoi qu'il en soit, il est conseillé de ne prendre des médicaments qu'en dernier recours et de privilégier au préalable certaines méthodes plus douces et plus simples telles que les suivantes.

Les exercices de Kegel pour muscler le périnée

Pour apprendre à contrôler l'éjaculation, il faut tout d'abord bien connaître son corps et son fonctionnement. Dans cette optique, la masturbation peut être d'une grande utilité. En effet, en vous masturbant, vous pouvez identifier les muscles qui entrent en action lors de l'éjaculation.

Pour connaître avec exactitude et maîtriser ces muscles en question, vous pouvez appliquer les exercices de Kegel pour muscler le plancher pelvien. À force d'entraînement, vous serez en mesure d'imposer les limites à ne pas dépasser pour ne pas éjaculer.

Le but de ces exercices n'est pas de bloquer l'éjaculation, mais plutôt d'en comprendre les mécanismes qui amènent à ce réflexe. Il s'agira surtout de contrôler votre excitation.

Le contrôle de la respiration

La respiration joue un rôle important lors de l'acte sexuel. Respirer profondément permet à l'organisme de se détendre et par conséquent de retarder l'éjaculation.

Avec l'excitation, le rythme cardiaque s'accélère et les muscles se contractent, plus particulièrement ceux du périnée qui sont responsables de l'éjaculation. En travaillant votre respiration, vous aurez une meilleure maîtrise de l'excitation, ce qui vous permettra de pratiquer le coït plus longtemps avant d'éjaculer.

Pour ce faire, l'idéal est de se rapprocher d'un sexologue qui pourra vous apprendre les bonnes techniques de respiration.

La variation des positions sexuelles

Nous avons tous une position sexuelle préférée, celle qui nous procure plus de plaisir que d'autres. Si vous avez envie de retarder l'éjaculation donc, il vous suffira de varier les positions durant l'acte sexuel. Changer de position vous permettra de faire une pause et de diminuer le niveau d'excitation sexuelle.

Là encore, les sexologues peuvent vous être d'une grande aide. Ce professionnel pourra vous prodiguer les bons conseils pour redécouvrir et maîtriser votre corps et votre sexualité.

L'adoption d'une bonne hygiène de vie

Il est essentiel de bien connaître son corps pour maîtriser l'éjaculation. Cependant, il est également important de bien l'entretenir pour s'assurer d'avoir des rapports sexuels satisfaisants, notamment en termes de durée.

Pour cela, la première chose à faire est d'adopter une alimentation saine et équilibrée, et si nécessaire qui favorise la sexualité. Concrètement, il faudra boire de l'eau en quantité suffisante (1,5 l à 2 l par jour) et consommer avec modération les aliments riches en sucre, en sel et en gras. Pour une vie sexuelle dynamique, il est conseillé d'intégrer des aliments aphrodisiaques dans votre régime alimentaire (gingembre, chocolat…).

Il faut également pratiquer de manière régulière une activité physique. De nombreuses études médicales confirment les effets bénéfiques du sport sur la qualité des érections et des relations sexuelles en général.

En complément, une bonne qualité de sommeil permet également d'avoir une vie sexuelle plus épanouie. En effet, lorsque vous dormez suffisamment, votre cerveau, qui régule la sécrétion des hormones, fonctionne de manière optimale, ce qui améliore vos performances psychologiques et même vos performances physiques.

Les solutions médicales pour remédier à l'éjaculation précoce

Si aucune des solutions précédentes ne permet de retarder votre éjaculation précoce, l'ultime alternative consiste à consulter un médecin urologue. Il ne faut surtout pas avoir honte d'en parler à des professionnels de la santé, car lorsque ce trouble n'est pas traité à temps et correctement, il peut conduire à des problèmes d'érection et parfois même au dysfonctionnement érectile.

Ce spécialiste pourra vous prescrire les médicaments les plus adaptés pour résoudre votre problème. Il pourra par exemple vous orienter vers les crèmes anesthésiantes et les antidépresseurs s'il est mis en évidence que votre trouble est lié à certains facteurs biologiques.

Ces médicaments sont à prendre et à appliquer de temps et temps pour être parfaitement efficace. Il est par ailleurs primordial de respecter à la lettre leur posologie pour éviter toute déconvenue.

Avez-vous aimé cet article ?

Showroomprivé, l’endroit parfait pour faire de bonnes affaires!

Côte d'Ivoire : comment bien préparer son voyage ?

Randonnée en montagne : comment bien vous protéger ?

© 2022 - dulourd.com - CGU