ACTU CULTURE INSOLITE MODE VOYAGE FOOD LIFESTYLE SPORT Mentions légales (0)

Un pilote sauvé après avoir survécu 36 jours dans la jungle amazonienne suite au crash de son avion

Par Dulourd

Un pilote qui s'est écrasé dans la jungle amazonienne a été secouru après avoir passé 36 jours à se nourrir d'oeufs d'oiseaux et de fruits sauvages.

Antonio Sena, 36 ans, s'est crashé le 28 janvier 2021 au beau milieu de l'Amazonie et a été sauvé le 6 mars dernier, 36 jours plus tard.

Un miracle qu'il soit en vie

Après 40 minutes de vol à 900m d'altitude, l'unique moteur à hélice de son appareil, un Cessna 210, s'est arrêté brusquement. Alors qu'il perdait le contrôle de l'avion, le pilote brésilien a eu le temps de lancer un message de détresse par radio avant de s'écraser au sol. Miraculeusement, il est sorti indemne de la carcasse de l'avion qui a pris feu juste après.

'La première nuit a été horrible. La forêt est pleine de bruits et c'est l'obscurité totale. Il y a eu de nombreux moments difficiles, la douleur causée par les piqûres d'insectes, le froid et la faim. J'ai compris pour la première fois de ma vie ce que signifiait vraiment avoir faim. Seule la pensée à ma famille et ma foi en Dieu m'ont soutenu' a-t-il confié.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Antonio Sena (@antoniopilot.br)

Avec le reste de batterie de son téléphone, il a utilisé la géolocalisation et s'est dirigé vers la rivière Paru, située à environ 100 km de là car il s'agissait de la zone la plus proche à être habitée.

Pour se désaltérer, il a bu de l'eau de pluie, mais pour la nourriture, il a observé ce que mangeait les singes afin de savoir ce qu'il pouvait ingérer sans danger.

'J'ai mangé une fois trois oeufs bleus d'inambu (une espèce d'oiseau), ainsi que des petits fruits roses appelés breu qui sont devenus ma principale source de subsistance' raconte-t-il.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Antonio Sena (@antoniopilot.br)

Enfin sauvé !

Plusieurs jours plus tard, il est tombé sur un campement de ramasseurs de noix du Brésil dirigé par une femme de 67 ans, Maria Jorge Dos Santos Tavares. Ils l'ont pris en charge et ont contacté ses proches pour leur annoncer la bonne nouvelle.

Une fois rentré chez lui, il a publié des photos sur Instagram, notamment celle avec les personnes qui l'ont sauvé. 'C'est Dona Maria Jorge et son incroyable famille, qui m'ont recueilli avec un coeur ouvert et beaucoup d'affection. Mon admiration pour vous ne fait qu'augmenter. Nous nous reverrons bientôt !! Je vous aime !!' a-t-il écrit.

Avez-vous aimé cet article ?

Côte d'Ivoire : comment bien préparer son voyage ?

Il imagine les candidats à la présidentielle en tant que chats

Showroomprivé, l’endroit parfait pour faire de bonnes affaires!

© 2022 - dulourd.com - CGU