ACTU CULTURE INSOLITE MODE VOYAGE FOOD LIFESTYLE SPORT Mentions légales (0)

Une plongeuse parvient à prendre des photos de ce rare poisson à la forme évocatrice

 1864  |   Par Dulourd

Un plongeur a réussi à prendre des photos incroyablement rares de l'insaisissable 'poisson p*nis' sous l'eau au large des côtes australiennes.

La plongeuse Josie Jones, 48 ans, parcourait les eaux autour de Rye Front Beach dans le Victoria lorsqu'elle est tombée sur cet étrange ver marin à la forme très évocatrice.

Une découverte amusante

Ce poisson s'appelle un priapulida en termes scientifiques, mais le 'poisson p*nis' est beaucoup plus amusant il faut l'avouer.

Josie a naturellement été très amusée par sa découverte, tout comme ceux qui l'ont vue plus tard sur les réseaux sociaux.

1614343854-3.jpg

Après qu'elle ait publié les images de son appareil photo sous-marin, une personne a fait un commentaire : 'Wow, certains animaux marins vont s'amuser avec ça.'

1614343855-2.jpg

Une lutte contre les déchets dans la mer

Cependant, Josie n'est pas là uniquement pour s'amuser. Une partie de son travail consiste à aider à nettoyer la plage et à donner aux créatures - aussi étranges soient-elles - une vie meilleure sous les vagues.

Elle a expliqué : 'C'est tellement drôle que des petites créatures comme le concombre de mer aient une vie meilleure. J'ai nettoyé cette plage pendant 10 ans et j'ai donc pu constater la différence que le nettoyage a apporté à l'eau.'

'Je plonge pour prendre des photos et documenter l'augmentation des herbes marines et des fonds marins. Je nettoie les plages pour améliorer la qualité de l'eau.'

1614343854-1.jpg

Josie mène également une campagne pour empêcher les gens de jeter des détritus au bord de la mer en Australie, et a passé tout son temps à sortir de l'eau des choses qui ne devraient pas s'y trouver.

Elle a ajouté : 'Je mène une campagne contre les déchets appelée @theonlybutt, nous avons une campagne sociale et je plaide pour un comportement positif afin de protéger notre environnement marin.'

'J'ai reçu de nombreuses récompenses pour mon travail de bénévole, en ramassant plus de 5,6 tonnes de déchets, donc j'adore mes rencontres sous-marines, et c'est pour des types bizarres comme celui-ci que je garde la plage propre'

Avez-vous aimé cet article ?

Comment réussir son voyage à l’île Maurice ?

Baume à barbe : de quoi a vraiment besoin votre peau ?

Quel matériel pour protéger et entretenir votre voiture ?

© 2022 - dulourd.com - CGU