ACTU CULTURE INSOLITE MODE VOYAGE FOOD LIFESTYLE SPORT Mentions légales (0)

Un possible accident dans une centrale nucléaire Chinoise inquiète la communauté internationale

Par Dulourd

La chaine d'information CNN dévoile un possible état de "fuite" dans la centrale nucléaire ERP de Taishan, dans le sud de la Chine ; EDF convoque un conseil d'administration ; Framatome et et les autorités chinoises affirment que la centrale "est dans son domaine de fonctionnement et de sureté autorisé",  on vous en dit plus...

Tous les yeux sont actuellement tournés vers la Chine et particulièrement vers la centrale ERP de Taishan, non loin de Hong-Kong, Macao ou encore Canton dans le Guangdong. En effet, plus tôt dans la matinée, EDF a dévoilé avoir été "informé de l'augmentation de la concentration de certains gaz rares dans le circuit primaire du réacteur n°1 de la centrale nucléaire de Taishan en Chine". Cette entreprise française, détenant une participation de 30% dans l'opérateur de cette centrale, a également déclaré avoir demandé la mise en place d'un conseil d'administration, afin que "le management présente l'ensemble des données et les décisions nécessaires".

De son côté, la chaine d'information américaine CNN apportent des révélations surprenantes. Selon elle, "le gouvernement américain a passé la semaine dernière a évaluer un rapport faisant état d'une fuite dans la centrale nucléaire chinoise". Les autorités américaines auraient été prévenues par la filiale d'EDF, via un courrier. Ce rapport aurait été mis en place suite à une pénurie d'électricité dans le centre industriel du pays, le Guangdong, poussant pas moins de 20 villes a rationner l'électricité entre les différentes usines et entreprises chinoises.

En ce qui concerne Framatome, l'entreprise française ayant conçue la centrale, elle déclare "apporter son soutien à l'analyse de l'évolution d'un des paramètres de fonctionnement de la centrale nucléaire de Taishan". Cependant, Framatome ne précise pas quel paramètre est surveillé et n'évoque aucune fuite de la centrale dans ses déclarations.

Quant à l'exploitant chinois de la centrale, China General Nuclear Power Group (CGN), il révèle dans un communiqué de presse, des indicateurs environnementaux "normaux". Il ajoute, que "l'unité 1 de la centrale nucléaire de Taishan fonctionne actuellement à pleine puissance. La tranche 2 a été révisée comme prévu et reconnectée au réseau le 10 juin 2021. Cette révision est la première révision de la tranche 2 de la centrale nucléaire de Taishan après sa mise en service commerciale. La sécurité, la qualité et la période de construction de la révision ont tous atteint les objectifs fixés »

Enfin, certaines limites auraient été franchies, causant cette affolement face à la centrale ERP de Taishan car « l'autorité de sûreté chinoise augmentait les limites acceptables pour la détection des rayonnements à l'extérieur de la centrale nucléaire de Taishan dans la province du Guangdong afin d'éviter d'avoir à la fermer ». Toutefois, l'administration américaine estime que l'installation « n'a pas encore atteint un « niveau de crise »», note la chaîne d'information CNN.

Avez-vous aimé cet article ?

Il imagine les candidats à la présidentielle en tant que chats

Paysages époustouflants, eaux cristallines, la France à de nombreuses cordes à son arc

Showroomprivé, l’endroit parfait pour faire de bonnes affaires!

© 2022 - dulourd.com - CGU