ACTU CULTURE INSOLITE MODE VOYAGE FOOD LIFESTYLE SPORT Mentions légales (0)

Un sans-abri touche 40 000 euros pour une photo volée dans Paris Match

 797  |   Par Dulourd

Le célèbre magazine Paris Match a été condamné à verser 40 000 euros de dédommagements à un sans-abri après avoir utilisé une photo de lui, sans sa permission.

En effet, en 2018, un sdf de 48 ans a découvert sa tête dans Paris Match, sans son autorisation, à l'occasion de la parution d'une enquête sur le crack dans le métro parisien.

40 000 euros de dédommagements

Au départ, il ne voulait pas gagner de l'argent, mais seulement que l'image soit retirée, notamment du site Internet et de l'application mobile. Mais en 2019, il a gagné et obtenu 10 000 euros en réparation de préjudice subi. Cette somme est passée à 40 000 en raison d'une photo restée sur l'application mobile et facturée par la justice 2000 euros d'astreinte par jour.

1616418430-sdf photo volee.jpg

Dans son jugement, la première chambre civile du tribunal de Nanterre (Hauts-de-Seine) a notamment rappelé que ' chacun dispose, quelles que soient sa notoriété, sa fortune, ses fonctions présentes ou à venir, du droit au respect de sa vie privée et jouit sur son image d'un droit exclusif lui permettant de s'opposer à sa fixation (…) sans autorisation préalable'.

Bien que cette image ait été 'aptée sur un lieu public (…) ce caractère ne marque pas les bornes de la vie privée et du droit à l'image', a encore précisé le juge.

Grâce à cette somme qu'il vient juste de toucher, il compte 'pouvoir récupérer ma femme et mes enfants.'

Avez-vous aimé cet article ?

Il imagine les candidats à la présidentielle en tant que chats

Baume à barbe : de quoi a vraiment besoin votre peau ?

Quel matériel pour protéger et entretenir votre voiture ?

© 2022 - dulourd.com - CGU