ACTU CULTURE INSOLITE MODE VOYAGE FOOD LIFESTYLE SPORT Mentions légales (0)

Une montagne 'pleine d'or' découverte au Congo provoque des scènes folles

 624  |   Par Dulourd

Les autorités ont dû interdire l'exploitation minière dans un village de la République démocratique du Congo après la découverte d'une montagne constituée d'un sol riche en or.

Des centaines de personnes ont afflué vers la montagne à Luhihi, dans la province du Sud-Kivu au Congo, suite à la découverte du minerai riche en or fin février.

Des scènes folles

Des vidéos de la scène montrent des personnes creusant le sol avec des pelles et utilisant leurs mains pour essayer d'extraire le précieux matériau du sol.

Venant Burume Muhigirwa, ministre des mines du Sud-Kivu, a déclaré que l'afflux de creuseurs avait mis la pression sur le petit village où se trouve la montagne, à environ 50 km de la capitale provinciale, Bukavu.

Le sol de la montagne serait composé de '60% à 90%' d'or, selon Tori Pesin, associée de la BBC.

L'exploitation minière de subsistance, comme on peut le voir dans la vidéo, consiste à extraire des minéraux avec des outils rudimentaires et est courante en République démocratique du Congo, rapporte Reuters.

L'extraction 'artisanale' de l'or serait particulièrement répandue dans l'est et le nord-est du pays, mais un décret publié le lundi 1er mars exige que tous les mineurs, commerçants et membres des forces armées congolaises (FARDC) quittent les sites miniers de Luhihi et des environs.

Toutes les activités minières suspendues

Parmi les mineurs artisanaux qui travaillent dans le nord-est, 90% travaillent dans le secteur de l'or, et 64% des mines d'or artisanales de la région ont des groupes armés présents sur place.

L'ordre, confirmé par Muhigirwa, a également déclaré que toutes les activités minières étaient suspendues jusqu'à nouvel ordre, et que la présence des FARDC sur les sites miniers, qui est interdite par le code minier du Congo, a contribué au 'désordre' à Luhihi.

Rétablir l'ordre

La suspension vise à donner aux autorités le temps d'identifier les mineurs travaillant dans la montagne et de s'assurer qu'ils sont correctement enregistrés auprès des organismes de réglementation de l'exploitation minière artisanale.

Le décret indique que l'ordre doit être rétabli dans les activités minières à Luhihi 'non seulement pour protéger des vies mais aussi pour assurer la traçabilité de l'or produit conformément à la loi congolaise'.

Avez-vous aimé cet article ?

Côte d'Ivoire : comment bien préparer son voyage ?

Comment choisir son mandataire auto dans le cadre d'une reprise auto ?

Randonnée en montagne : comment bien vous protéger ?

© 2022 - dulourd.com - CGU