ACTU CULTURE INSOLITE MODE VOYAGE FOOD LIFESTYLE SPORT Mentions légales (0)

Zinedine Zidane testé positif à la Covid-19

 21  |   Par Dulourd

Le Real Madrid vient de publier un communiqué pour indiquer que Zinedine Zidane avait été testé positif à la Covid-19.

L'entraîneur avait été placé à l'isolement début janvier après avoir été cas-contact.

C’est son adjoint, David Bettoni, qui se présentera à la conférence de presse d'avant-match, ce vendredi, et sera en charge de l'équipe, samedi, sur le terrain d'Alavès.

Un infirmier californien a été testé positif au Covid-19 huit jours après avoir reçu le vaccin Pfizer/BioNTech.

L'infirmier appelé Matthew, a expliqué avoir été vacciné le 18 décembre par la première dose du vaccin. Il affirme avoir eu le bras endolori après le vaccin, mais pas d'autres effets secondaires. Il a par la suite ressenti les premiers symptômes du Covid-19 le 24 décembre, avant d'être testé positif le 25.

1609410630-infirmier positif2.jpg

Christian Ramers, spécialiste des maladies infectieuses assure que, le cas de Matthew n'a rien d'extraordinaire. Il estime possible que l'infirmier ait été contaminé avant d'être vacciné puisque la période d'incubation peut durer jusqu'à deux semaines.

Et si Matthew a bien contracté le virus après le vaccin, cela reste conforme à ce que savent les professionnels de la santé. Nous savons, grâce aux essais cliniques du vaccin, qu'il faudra entre 10 et 14 jours pour que le vaccin commence à protéger les gens', a déclaré M. Ramers. M. Ramers a également indiqué qu'il avait connaissance d'autres cas où des professionnels de la santé ont été infectés au moment où ils ont reçu le vaccin.

1609410630-infirmier positif.jpg

Par ailleurs, Christian Ramers rappelle que Matthew W. n'avait reçu qu'une seule injection du vaccin de Pfizer, alors qu'il en faut deux pour atteindre le niveau maximal de protection. 'Nous pensons que cette première dose protège environ à 50% et que vous avez besoin d'une deuxième pour atteindre le 95%' déclare-t-il.

Un cas qui illustre bien que les résultats ne sont pas immédiats et que, malgré les vaccins, la pandémie ne disparaîtra pas de sitôt. 'Cela va être lent, prévient le spécialiste. Des semaines, voire des mois.'

Les responsables de l'opération Warp Speed avaient promis au cours des derniers mois que 20 millions d'Américains recevraient le vaccin COVID-19 d'ici la fin de 2020 et que 80 % de la population totale serait vaccinée d'ici la fin juin.

Cependant, les données publiées par les Centres de contrôle et de prévention des maladies (CDC) montrent que les efforts de vaccination avancent à un rythme plus lent que nécessaire, avec seulement 2,1 millions d'Américains recevant leur première dose sur les 11,4 millions expédiés au début du mois.

Le vaccin n'est pas une solution miracle contre la pandémie, même vacciné, il est important de continuer à respecter les gestes barrières !

Avez-vous aimé cet article ?